Camping sauvage : où en faire ?

camping-sauvage-où-en-faire

L’été arrive bientôt. C’est la saison idéale pour profiter de la nature en faisant du camping sauvage. Si vous cherchez un endroit pour vos escapades, ce guide pourrait vous être utile.
 

Camping sauvage et bivouac, deux concepts différents

 
Le camping sauvage, comme le bivouac, consiste à passer la nuit en pleine nature. Leurs avantages c’est qu’ils sont économiques, puisque vous n’avez pas à louer un hôtel. Cependant, ils diffèrent par leurs objectifs et leurs durées.
Le bivouac est une forme de camping passager pratiqué par les randonneurs sur un site éloigné de la ville. En général, il ne dure qu’une seule nuit puisqu’il leur permet, seulement, de se reposer.
Quant au campement sauvage, il est de longue durée et a lieu à proximité de la ville. Il nécessite divers matériels ainsi qu’un moyen de locomotion à moteur (caravane, camping-car, voiture ou autres).

Si telles sont les différences entre le camping sauvage et le bivouac, quel lieu choisir pour chaque activité ?
 

Les sites à privilégier

 
La France dispose de nombreux sites attrayants sur lesquels vous avez la possibilité d’implanter votre campement. En tout, elle compte plus d’une quarantaine de Parcs Naturels Régionaux, dont les suivants :

  • Le parc régional d’Armorique

Vous pouvez y accéder si vous voulez faire du camping sauvage. Cependant, une fois sur place, vous devez vous soumettre à quelques obligations. Il vous est interdit de placer votre campement sur les monts d’Arrée, sur l’Estran et la presqu’île de Crozon. Si vous comptez allumer un feu de camp, évitez de le faire entre le 15 mars et le 30 septembre.

  • Les bords de mer à Beauduc

À Beauduc, vous avez, exceptionnellement, le droit de planter votre tente à côté de la mer lors de vos campements. Vous pouvez y pratiquer de nombreuses activités nautiques ainsi que des promenades à cheval.

  • Le parc National du Mercantour

Vous pouvez bivouaquer à une heure de marche de ce site si vous passez par les Alpes-Maritimes ou les Alpes-de-Haute-Provence.
 

Les règles à respecter

 
Il s’agit du décret 2015-1783 du 28 décembre 2015 concernant les réglementations du livre 1er du code de l’urbanisme et à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme qui régit le camping sauvage en France. Selon l’article R111-32 de ce texte, il est libre à condition que le propriétaire du site l’autorise. Cependant, l’article R111-33 stipule qu’il est interdit sur la plage, dans les espaces naturels protégés et sur les sites classés. Ceci ne s’applique pas au bivouac. En effet, avant de vous installer, vous devez vous renseigner auprès des autorités locales.

Partager